Les Meilleurs Livres Pour Les Enfants

Comment faire un commentaire de la poésie Valise de rédaction du texte argumentatif

La définition des buts correspondants pour l'organisation est la clé pour l'élaboration de la stratégie fructueuse. Les buts ne doivent pas se concentrer sur la décision des problèmes, ne doivent pas être excessifs par les limités. Tous les buts doivent être raisonnables SMART. Pour leur description on utilise l'abréviation des premières lettres des mots anglais : (Specific - concret, Measurable-izmerimymi, Achievble - accessible, Relevant - comparé aux possibilités, Timed - limité par temps). Exactement aussi les buts doivent sembler réels à ceux qui, comme il est supposé, travaillera pour leur acquisition.

La stratégie de la concentration se fonde sur le choix de quelque des segments du marché de branche et l'acquisition sur lui des avantages absolus concurrentiels par voie de la réalisation d'un de deux stratégies décrites plus haut. Cependant on peut perdre ces avantages en conséquence de hautes dépenses, la différenciation insuffisante de l'activité ou le produit, ainsi que les possibilités de la pénétration relativement facile à ce segment des concurrents.

L'entreprise ne réussissant pas à diriger la stratégie selon une de ces directions, il se trouve extraordinairement vulnérable sous la relation stratégique. Il éprouve le manque des investissements et est obligé de réduire les échelles de l'activité.

La stratégie de la poursuite des consommateurs vers la marchandise suppose de grandes dépenses pour la publicité et la stimulation des consommateurs en vue de la formation de la demande de leur part. En cas du succès d'une telle approche les consommateurs commenceront à demander à la marchandise chez les débitants, les débitants - chez les grossistes, et les grossistes chez les producteurs. Les entreprises se tiennent à de différents points de vue sur l'utilisation des stratégies ou la poursuite.

La stratégie de la place de leader dans la réduction des frais oriente l'organisation vers la réception du bénéfice supplémentaire aux frais de l'économie sur les frais constants. La réalisation d'une telle stratégie se complique pratiquement par une série des circonstances, en particulier, par l'inflation dévalorisant le bénéfice réalisé, l'absence du lien univoque dans les conditions modernes entre la croissance des échelles de l'activité et la réduction des dépenses, l'impossibilité souvent d'orienter vite la production en série sa conséquence, l'attrait de la stratégie aux concurrents.

La segmentation ( de la marchandise insère telles caractéristiques, comme une diverse nomenclature des marchandises ayant le caractère. La compagnie produit de différents aspects des marchandises, chacun desquels est dirigé sur la satisfaction du segment correspondant du marché avec les conditions de la conjoncture. Les avantages : une large zone d'englobement du marché, un haut degré de la distribution du risque.

Le marketing concentré insère telles caractéristiques, comme la nomenclature uniforme, standardisée, homogène des marchandises. Dans ce cas l'entreprise concentre l'activité sur un segment du marché. Les avantages : en conséquence des échelles considérables de la production de la dépense pour la production des marchandises et la publicité sont réduits (mais dans un plus petit degré, qu' à non différencié le marketing. Les manques : comme en cas du marketing non différencié, la distribution du risque manque.

L'essentiel de la stratégie de la différenciation comprend dans la concentration de l'entreprise des efforts dans quelques directions prioritaires, où il tente d'atteindre la supériorité sur autres. Puisque ces directions peuvent être les plus diverses, des variantes d'une telle stratégie il y a pratiquement une multitude infinie. En même temps la différenciation est d'habitude liée aux dépenses considérables, c'est pourquoi même à l'orientation vers elle la stratégie précédente n'est pas rejetée entièrement.

La stratégie de la marchandise suppose l'utilisation du personnel commercial et la stimulation de la sphère du commerce pour de la marchandise par les canaux. Le producteur impose agressivement la marchandise aux grossistes, les grossistes imposent agressivement la marchandise aux débitants, et les débitants à ses acheteurs.