Une Incroyable Le On De Blaise Pascal

Les genres de style c'est facile

On définit les dépenses (P) selon la conservation des moyens sur le compte courant (d'habitude ils sont acceptés au total par les taux du revenu quotidien selon les titres à court terme circulant sur et les dépenses (Rt) de la transformation mutuelle des ressources et les titres (cette valeur il est supposé à la constante; par l'analogue d'un tel aspect des dépenses, ayant lieu dans la pratique nationale, sont, par exemple, les commissions payées dans les bureaux de change).

Pour recevoir la représentation sur la variabilité totale des restes de client, nous calculerons le paramètre de la variabilité totale (). Il représente la relation du rejet quadratique moyen de la somme des restes selon tous les comptes vers les moyennes de cette somme pour la période.

La correction du bénéfice net sur les dépenses ne demandant pas le paiement des ressources. Pour cela il est nécessaire d'ajouter les dépenses correspondantes pour la période à la somme du bénéfice net. L'exemple de telles dépenses est l'amortissement des actifs matériels non négociables.

Compter les actifs négociables et les obligations à court terme, à partir de la méthode des flux monétaires. À la correction des articles des actifs négociables il faut soustraire leur accroissement de la somme du bénéfice net, et leur réduction pour la période, ajouter au bénéfice net. C'est conditionné par ce qu'en estimant les actifs négociables selon la méthode du flux des ressources, nous surévaluons leur somme, c'est-à-dire nous minimisons le bénéfice. En fait l'accroissement des moyens de production n'entraîne pas l'augmentation des ressources dans le même degré que du bénéfice.

La routine — les ressources sont utilisées pour l'exécution des opérations en cours; puisque entre les flux entrant et partant monétaires il y a toujours temporaire un loch, l'entreprise est obligée constamment de tenir les ressources libres sur le compte courant;

À l'étape préalable il est nécessaire de compter quelques paramètres, qui seront la base de l'analyse ultérieure. On peut analyser Ici "la conduite" de chaque paramètre pour une série de périodes, cependant les conclusions principales et la conclusion finale seront faits d'après les résultats du traitement commun des paramètres aux étapes suivantes.

Près de l'entreprise apparaissent les relations avec le personnel accomplissant le devoir industriel qu'entraîne aussi les comptes avec les travailleurs de l'entreprise, avec les organismes de la sécurité sociale d'autres organisations et les personnes. Tous ces comptes se réalisent sous la forme monétaire.

— les ressources sont nécessaires selon les considérations spéculatives, puisqu'il y a constamment une probabilité non nulle de ce que se présentera brusquement la possibilité de l'investissement avantageux.

Le dépôt. Souvent les ressources, les besoins à qui au moment donné, ou leur somme ne correspond pas à la destination de but de ces moyens et l'entreprise juge nécessaire d'accumuler la somme définie de l'argent (par l'exemple donné les fonds de l'accumulation, les dotations amortissables peuvent servir etc.), les entreprises choisit assez souvent une telle forme comme le dépôt, qui assure un haut degré de la liquidité des ressources, ainsi que le revenu sur eux. Aux frais de cette entreprise peut garder l'argent à portée de la main en ayant en même temps les pertes considérables en investissant cet argent dans la production.

À la correction des obligations à court terme, au contraire, leur croissance il faut ajouter au bénéfice net, puisque cet accroissement ne signifie pas le reflux des ressources; la réduction des obligations à court terme est soustraite du bénéfice net.